COMMENT ADAPTER SON LOGEMENT À LA VIEILLESSE ?

Il est parfois difficile de vivre dans un logement inadapté quand on vieillit. Une baignoire peu pratique, des escaliers escarpés qui font souffrir les articulations, des équipements inaccessibles… Tout cela peut être gênant et devenir dangereux quand on prend de l’âge. Voyons comment adapter son logement à la vieillesse.
 
Comment adapter son logement à la vieillesse ?
Il est nécessaire d’aménager les différentes pièces de votre maison aux évolutions de votre corps, pour que vous vous sentiez à l’aise et autonome. Pour cela, de nombreux travaux peuvent être effectués pour améliorer le quotidien des personnes âgées.


Changer la salle de bains
 
Les risques de chute dans une salle de bains sont nombreux. Lorsque l’on perd en autonomie, il est judicieux de remplacer l’ancienne baignoire par une douche à l’italienne, avec un siège adapté, un sol antidérapant ainsi qu’une barre d’appui. 


Adapter l’éclairage

En vieillissant, votre vision peut diminuer. Un éclairage insuffisant peut être source d’erreurs, voire d’accidents domestiques. Cela peut également être à l’origine d’une plus grande fatigue des yeux. Multiplier les sources de lumière est donc très important pour améliorer la luminosité du logement : ajout d’éclairages à détection de mouvement, bandes de leds, lampes directionnelles etc.


Les différentes aides pour adapter son logement à la vieillesse

De nombreuses aides financières concernant aussi bien les propriétaires que les locataires, existent pour les personnes âgées : 
 
  • L’aide d’adaptation du logement au vieillissement versée par Action Logement 
  • L'aide Habiter Facile de l'ANAH 
  • D’autres aides existent, notamment les aides des collectivités locales ou des caisses de retraites
Figaro Immobilier Retour à la liste des actualités
Compte client :