LES DROITS FONDAMENTAUX DES LOCATAIRES

Peu importe le type de bien en location où vous emménagez, vous aurez toujours plusieurs droits et devoirs envers votre logement et votre propriétaire ou bailleur. Il va de soi que vous devez vous acquitter de vos obligations comme le paiement du loyer et des charges à la date inscrite sur le contrat de bail par exemple. En revanche, vous avez aussi des avanatges.
LES DROITS FONDAMENTAUX DES LOCATAIRES
Un logement propre, sécurisé et sain

Il est bon et important de rappeler que tout individu doit prétendre à ces conditions qui relèvent du droit humain. De plus, la vie privée est une norme, votre propriétaire et/ou bailleur ne peut, en aucun cas, pénétrer dans votre lieu de vie sans votre accord préalable ! Il devra vous demander expressément s'il veut venir chez vous, ou vous devrez lui stipuler que vous y consentez. En revanche, il est en droit d'organiser une visite annuelle pour consulter l'état de son bien.

Rendre la propriété dans son état d'origine

Le locataire est en droit de rendre le logement à la date qu'il souhaite, dans le respect du préavis de départ inscrit sur le contrat de bail et dans l'état où le bailleur et/ou propriétaire lui a donné les clés du logement.

Le droit de recevoir

Il est autorisé de recevoir des proches, invités et amis dans le lieu de vie pour le locataire dans le respect de la vie commune. En revanche, il n'est pas possible de monétiser ces visites.

Le droit d'effectuer des travaux

Et oui ! Aussi étonnant que cela puisse vous paraître, vous pouvez aménager et effectuer quelques travaux dans votre logement. Il vous est possible de changer des matériaux usés, des décorations etc. De plus, légalement, vous n'avez pas à prévenir votre propriétaire. En revanche, nous ne vous le conseillons pas.

En revanche, vous aurez pour charge de rendre le bien dans un état aussi bon que celui dans lequel vous l'avez trouvé. Remplacer les potentielles couleurs vives que vous auriez adopté par des neutres, restituer tous les meubles et équipements présents sur l'état des lieux et le contrat de bail.

Que ce soit la peinture, les papiers peints, la moquette ou le fait de percer des trous dans les murs à la perçeuse. Votre propriétaire ne peut s'y opposer si vous lui restituez sa propriété dans un état aussi décent et qualitatif que lorsqu'il vous a fourni cette dernière.

Les cautions et préavis

L'un des principaux avantages à être locataire est de pouvoir donner votre date de départ du logement quand vous voulez, dans les délais de préavis exigés évidemment.

En général, un logement nu implique un préavis de trois mois et un logement meublé implique un préavis d'un mois, peu importe si vous avez perdu votre emploi ou si vous êtes muté, cela relève de votre engagement.

Le préavis de départ est comptabilisé lorsque le propriétaire accusera réception de votre lettre recommandée. Pour ce qui est de la caution, vous récupérerez l'intégralité de la somme confiée au propriétaire sous un mois si l'état des lieux convient au propriétaire et dans deux mois dans le cas inverse.
Source de l'article Retour à la liste des actualités
Compte client :