FOCUS SUR LE MARCHÉ IMMOBILIER LILLOIS ET SON ÉVOLUTION

COMPRENANT DES AVANTAGES CONSIDÉRABLES, LA MÉTROPOLE LILLOISE ATTIRE. DÉCOUVREZ UNE DESCRIPTION DÉTAILLÉE DES TENDANCES POUR COMPRENDRE QUI S’INSTALLE, ET DANS QUEL TYPE DE LOGEMENT. 
 
FOCUS SUR LE MARCHÉ IMMOBILIER LILLOIS ET SON ÉVOLUTION
La métropole lilloise possède aujourd’hui un véritable pouvoir pour attirer tous types de population. En effet, elle présente des avantages considérables. Bien desservie, cadre de vie agréable, grandes écoles étudiantes, emplacement stratégique, la capitale des Hauts-de-France est une ville très recherchée. 

L’une des principales raisons de cette affirmation est la présence massive d’étudiants dans la métropole Lilloise. Ils sont plus de 110 000 aujourd’hui, notamment grâce à la présence de prestigieuses écoles comme SKEMA, l’EDHEC, l’Université catholique de Lille, ou encore l’IÉSEG. Cette forte concentration d’étudiants a forcément un effet très positif sur le marché des petits logements. Par conséquent, les studios et T1 représentent 46% des logements loués à Lille. Les T2 représentent eux 30% des locations, contre 10% pour les T3. Les grands  appartements T4 ne symbolisent eux que 2%. Les appartements de 3 pièces ou plus représentent donc une minorité des locations à Lille, tout comme les maisons (2% du marché locatif). 

Au niveau des prix moyens, il faut compter en moyenne 380€ pour une chambre de 15m². Il faut ajouter 100€ pour un studio de 23m². Un T2 de 40 m² représente lui un loyer mensuel moyen de 630€, tandis qu’un T3 se louera généralement 860€. Enfin les grands appartements T4 se louent plus de 1000€ charges comprises.

Dans la métropole lilloise 70% des résidents sont des locataires d’après l’INSEE.  Il est donc clair qu’investir dans un appartement à Lille peut être très bénéfique, car trouver un locataire ne sera pas un problème. Reste néanmoins à fixer le loyer au bon prix, pour s’assurer une rentabilité locative. 

Le marché immobilier à Lille étant particulièrement actif, les prix ne cessent d’évoluer. En 10 ans, les prix ont augmenté de plus de 23%. Néanmoins, on observe un ralentissement puisque sur une période de 5 ans, de 2014 à 2019, les prix de l’immobilier n’ont augmenté que de 2,1%
 
www.lagenceblue.fr Retour à la liste des actualités
Compte client :