L'IMPÔT SUR LA FORTUNE IMMOBILIÈRE (IFI)

L'Impôt sur la Fortune Immobilière ou IFI est l'impôt remplaçant l'Impôt sur la Fortune ou ISF depuis 2018 et il concerne exclusivement le patrimoine immobilier au delà d'un certain seuil.
L'Impôt sur la Fortune Immobilière (IFI)
Qui est touché par l'Impôt sur la Fortune Immobilière ?

Les personnes soumises à l'Impôt sur la Fortune Immobilière sont celles ayant un patrimoine immobilier supérieur ou égal à 1,3 millon d'euros (tous biens et droits détenus compris). Sont pris en compte pour ce calcul toutes les posséssions immobilières détenues dans le patrimoine personnel. En revanche, il est possible de faire exonérer certains bien de l'IFI sous des conditions bien précises. C'est également le cas pour certaines dettes.

Enfin, cet impôt concerne les personnes seules, couples avec ou sans enfant à charge et foyers ficaux.

Le seuil d'imposition à l'IFI ?

Pour être exonéré de payer l'IFI, il faut que votre patrimoine immobilier net total soit inférieur à 1,3 millon d'euros.

Les enfants majeurs, même rattachés au foyer fiscal de leurs parents, ne sont pas comptés dans le calcul du patrimoine immobilier de leurs parents. En effet, pour le calcul de l'Impôt sur la Fortune Immobilière, l'enfant ayant dépassé la majorité constitue non pas un membre du foyer fiscal familial mais bien un foyer fiscal à lui seul. Ainsi donc, il doit soucrire une déclaration d'Impôt sur la Fortune Immobilière si son patrimoine dépasse les 1,3 million d'euros.

Le calcul de l'IFI

Pour calculer le montant de ce que vous devrez à l'État, il est nécessaire d'estimer la totalité de votre patrimoine net taxable et bien sûr ne pas compter les biens éxonérés d'impôts.

Ensuite, vous devrez regarder votre tranche de patrimoine net taxable pour voir quel sera le taux appliqué à votre patrimoine immobilier. Vous pouvez vous aider d'outils sur internet tels que "Patrim" lorsque vous allez sur votre espace personnel sur le site des Impôts, des précisions quant aux détails du calculs y seront aussi indiqués.

Quels sont les plafonds et taux ?

L'Impôt sur la Fortune Immobilière à un barème à six tranches de patrimoine net taxable. Les taux augmentent en fonction de la richesse de votre patrimoine immobilier.

Entre 0€ et 800 000€ : 0 %
Entre 800 000€ et 1 300 000€ : 0,5%
Entre 1 300 000€ et 2 570 000€ : 0,7%
Entre 2 570 000€ et 5 000 000€ : 1%
Entre 5 000 000 et 10 000 000€ : 1,25%
Au-delà de 10 000 000€ : 1,5%
Source de l'article Retour à la liste des actualités
Compte client :