COMMENT QUITTER SON PROPRIÉTAIRE ?

Ça y’est, vous êtes prêt à quitter votre logement locatif. Peu importe la raison, un certain nombre de formalités sont à respecter pour informer le propriétaire de votre départ. Retrouvez tous nos conseils pour résilier votre bail locatif dans cet article.
 
Comment quitter son propriétaire ?
Comment résilier son bail locatif ?

Lorsque vous souhaitez quitter une location, vous devez aviser le bailleur en envoyant un courrier avec accusé de réception. Cela vous permettra de résilier correctement votre bail.

De plus, pour résilier le bail, vous pouvez :
 
  • Remettre la lettre en main propre contre sa signature ou un récépissé
  • Avertir le propriétaire de votre congé par acte d’huissier

Un SMS ou email ne seront pas suffisants.


Le courrier de résiliation de bail

Le courrier de résiliation de bail est plutôt classique. Celui doit mentionner vos coordonnées ainsi que :
 
  • La date du départ 
  • Le motif du départ si vous avez un préavis réduit à 1 mois


Délai de préavis de départ

Le délai de préavis est généralement de 3 mois, mais dans certains cas, il peut en effet être raccourci à 1 mois !

Le préavis n’est que d’un mois dans ces différents cas :
  • Si vous venez de décrocher un premier emploi
  • Si vous venez de perdre votre emploi
  • Si vous êtes muté dans une autre région
  • Si vous êtes en zone dite tendue
  • Si vous obtenez un logement HLM
  • Si vous louez un bien meublé

Dépôt de garantie et état des lieux de sortie

Après avoir effectué ces étapes, il ne vous restera plus qu'à trouver la date pour effectuer l’état des lieux de sortie avec l’agence immobilière ou le propriétaire.
Le bailleur doit vous restituer le dépôt de garantie dans un délai d’un à deux mois après l’état des lieux de sortie.

S’il n’y a pas de dégradation, le propriétaire peut vous rendre la caution le jour de l’état des lieux, ou au plus tard un mois après. Si des dégradations sont constatées, il dispose d’un délai rallongé de 2 mois.

En aucun cas, vous ne pouvez déduire le dernier loyer de votre état des lieux, ce n’est pas légal. 

Si le propriétaire venait à vous restituer le dépôt de garantie trop tardivement, celui-ci vous devra des intérêts de retard : 10% du loyer pour chaque mois de retard.
 
immobilier.lefigaro.fr Retour à la liste des actualités
Compte client :