Des taux d'intérêt bientôt négatifs ?

À l'avenir, allons-nous nous faire payer pour emprunter

Juridiquement, en France, il est interdit de rembourser moins que ce que l'on a emprunté (cf l'article 1895 du Code Civil). De plus, si les banques proposent encore la possibilité de réviser les taux d'emprunts (pratique de plus en plus fréquente ces derniers temps), elles se protègent en rendant impossible la souscription d'un contrat avec la possibilité d'arriver à des taux négatifs.

Cependant, il n'est pas rare de voir des emprunts contractés il y a une dizaine d'années avec des taux inférieur à 1% aujourd'hui.

Source : challenges.fr