Que peut-on attendre de l'arrivée des GAFA dans l'immobilier?

Les GAFA pourraient bouleverser le modèle actuel du marché immobilier, avec de bonnes ou mauvaises conséquences, selon la stratégie mise en oeuvre. Voici quelles hypothèses quant à leur rôle futur.

Les GAFA, portails web nouvelle version
En tant qu’intermédiaire entre acheteur et vendeur ou locataire et propriétaire, les GAFA (Google, Apple, Facebook, Amazon) s’attaqueraient alors aux sites existants d’offres immobilières. Ces derniers ne résisteraient pas : la connaissance des internautes par Google et Facebook est un vrai atout. Ceux-ci pourraient en effet se servir des données sur la vie et la consommation des clients (goûts, hobbies, composition de la famille, voyages…) pour le ciblage des annonces publicitaires.

La Marketplace Facebook de petites annonces en ligne fonctionne déjà très bien aux Etats-Unis, avec 18 millions de ventes incluant de l’immobilier.

Google a quant à lui opéré le rachat de portails immobiliers, et donc récupéré encore plus d’informations utilisateurs.

Les GAFA, agents immobiliers dématérialisés
Une autre hypothèse serait que les GAFA prennent en charge la transaction et la location, avec en prime le paiement. La solution étant possible via la fonction « transfert d’argent » mise en place sur Messenger l’an dernier. Google a investi dans une entreprise de transaction immobilière en ligne (TenX).
Il y aura alors un vrai risque de concurrence pour les agences immobilières. Néanmoins, cette option semble difficile à mettre en œuvre en France, où la fiscalité, l’administratif et la loi constituent un frein. Finalement ce qui rend fastidieux l’activité des professionnels les protégerait de la nouvelle concurrence.

Il n’y a pas que les GAFA qui risquent d’amener des changements dans le marché, à l’instar d’Opendoor, une société américaine qui achète et revend des biens en quelques jours seulement ! Un succès fulgurant qui laisse imaginer le résultat si un GAFA décide de faire de même…...

Source : lavieimmo.com