Le marché de l'immobilier peine à recruter

L'immobilier recrute 160 000 personnes mais n'arrive pas à recruter par manque de candidats

Beaucoup de monde cherche du travail en France et pourtant un secteur a des difficultés à recruter, l’immobilier. Le manque de candidats se fait ressentir alors que des chiffres annoncent que le secteur de l’immobilier recherche 160 000 personnes.

« Il n’y a clairement pas assez de candidats par rapport au nombre de postes à pourvoir » s’explique le fondateur de RecrutImmo, l’unique site d’emploi spécialisé dans l’immobilier.

Recruter dans l’immobilier devient de plus en plus complexe et ceci n’est pas en train de changer car on observe une importante reprise du marché immobilier. On le sait, dans l’immobilier, le manque de candidats n’est pas nouveau mais il s’installe et il va être durable. Selon la Fédération nationale des promoteurs immobiliers, qui vient de lancer « promoteurs de talents » (une plateforme numérique pour mettre en relation les jeunes et les entreprises qui recrutent), 95% des dirigeants du secteur immobilier envisagent de recruter en CDI dans les trois années à venir. Malgré cette plateforme, 75% d’entre eux expliquent avoir du mal à trouver des candidats. En ce moment, une majorité des entreprises du secteur recrute. Le géant de l’immobilier Century 21 annonce un millier de recrutements.

Le poste recherché en majorité est celui de négociateur, cependant il y a aussi d’autres métiers qui sont encore plus en demande de candidats. Le métier de développeur foncier, c’est-à-dire celui qui recherche et achète des terrains à bâtir, est énormément recherché faute de candidats.

Pourtant, les salaires bruts annuels peuvent atteindre les 30 000 à 50 000 € et jusqu’à 100 000 € pour les meilleurs.



Source : www.francetvinfo.fr